Séjour Bernadette et Sandrine - Maroni, Apatou et le littoral

Publié le par Anaïs

Après un week-end plutôt arrosé (de pluie bien sûr!) entre Régina et le carnaval (grande parade), on prend notre temps le lundi matin pour préparer les valises et s'en aller de l'autre côté de la Guyane, vers le Maroni. On aura presque fait tout le littoral!!

Et oui, en avant pour 3h de route!

 

vacances sandrine 3 001

Arrivée pour le repas à Saint Laurent du Maroni dans un petit resto traditionnel : jus de maracudja, ti punch, poisson, crevettes ou cochon-bois, le célèbre riz-haricots rouges. Un régal!

 

Et ensuite, on fait découvrir à Bernadette et Sandrine la petite ville de Saint Laurent :

 

Vacances maman 3 021

 

 

 

 

 

Les bâtiments de l'administration, bien évidemment construits par les bagnards.

 

 

 

 

 

 

vacances sandrine 3 009

Vacances maman 3 009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et ici, le camp de la transportation. On peut y rentrer mais on n'a pas accès à tout le site sans payer une visite.

 

vacances sandrine 3 008

 

 

Bien sûr, ce n'était pas la joie tous les jours là-bas!! Hommes enchaînés, dormant sur des plans inclinés en béton, peu de place pour beaucoup d'hommes et une belle guillotine pour les récalcitrants!!

Sympa l'histoire de la Guyane...

 

 

 

 

 

Et pour terminer, découverte du fleuve, le Maroni, son immensité, ses pirogues et ses taxi-pirogues pour aller de l'autre côté, à Albina, ville-jumelle du Surinam.

 

Vacances maman 3 033

Vacances maman 3 003

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maintenant, on part vraiment vers l'inconnu. Même Nicolas nous l'a dit en sortant de Saint Laurent : " bon, je ne suis jamais allé plus loin qu'ici, je découvre avec vous." Rassurant... Où va t-on, vous allez demander? A Saint Jean du Maroni, visiter le camp de la relégation.

 

week end apatou 010

Saint Jean est un petit village en bout de route, faisant parti de la commune de Saint Laurent. A l'époque du bagne, y ont été transférés les relégués c'est à dire toutes les personnes non désirables de métropole (vagabonds, récidivistes, prostitués notamment). Ce qui devait être un village est vite devenu un camp fermé avec tout ce qu'il faut : église, hôpital, prison, logements pour l'administration pénitentiaire...

 

Vacances maman 3 040

Vacances maman 3 039

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La visite, acommpagnée par un guide dure environ 2h. Très intéressante, pour apprendre à connaître l'histoire de ce camp. Par contre, pas beaucoup de photos car le temps a été très humide, une fois de plus!

Ce qui nous a le plus surpris, c'est l'étendue du camp. Quand on arrive au village, on s'imagine pas que ce soit si grand. C'est bien caché, entre des collines. Aujourd'hui, le camp abrite l'armée (laquelle, je m'en souviens plus..), les bâtiments ont trouvé une seconde utilité : école, bibliothèque, logements pour les militaires et leur famille, cercle mixte (sorte d'hôtel pour les militaires), infirmerie. Tout y est!!

 

week end apatou 015

 

 

 

Aurevoir Saint Jean, ravis de t'avoir rencontré!!

Maintenant, on repart avec la voiture pour une quarantaine de minutes de trajet vers Apatou. Un village du fleuve, comme on dit chez nous, relié depuis seulement 2 ou 3 ans par une route bitumée. Avant, pirogue obligatoire jusqu'à Saint Laurent. Là-bas, des amis nous attendent et nous offrent gentimment le logis et le couvert. Ils vont même nous faire découovrir le coin. Encore un grand merci de notre part à tous, à Anthnoy, Marie, la petite Cyanne et Keren, qui était encore bien au chaud à l'époque!!

 

 week end apatou 036

Donc Apatou est un grand village avec une population principalement composée de bushinengé, orientée bien sûr sur le fleuve. Il est très fréquent en Guyane que des pirogues amènent les enfants des villages isolés à l'école dans des villages plus grands. Il y a quelques commerces ou libre-service plutôt; un dispensaire avec médecins et infirmières, gendarmerie, pompiers, la Poste et professeurs des écoles! La vie est tranquille là bas, les gens se connaissent, s'entraident malgré une pauvreté apparente.

 

Allez, reportage photo!!

 

week end apatou 021

week end apatou 030

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

week end apatou 034

week end apatou 032

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite balade bien sympathique à pied dans le village avec notre guide Anthony!!

 

week end apatou 044

week end apatou 029

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On découvre tous un autre monde, un autre style de vie, bien loin de Cayenne!!

 

Après cette escapade à pied, nous devions faire un  tour en pirogue sur le Maroni l'après-midi. Malheureusement, un gros nuage gris a foncé sur nous et a pleuré, encore et encore... Pas de bol, notre escapade tombe à l'eau!!

 

Plan B : Anthony nous amène faire une petite randonée pour aller jusqu'à une cascade. Chemin en quatre/quatre dans la boue... une Anaïs qui n'en mène pas large... pas un de mes meilleurs souvenirs!!

On arrive au bout, on commence.

 

week end apatou 051

 

On longe une crique, on continue. On arrive à un abattis : zone déboisée mise en culture avec un petit carbet. C'est noté, on a un petit abri au cas où!!

On continue encore, sans trop savoir quand on arrive jusqu'au moment où il se met à pleuvoir!!

Hop, le demi-tour n'a pas mis longtemps à être décidé, on se réfugie sous le carbet où on fait connaissance d'une jolie matoutou!!

 

 

 

 

 

vacances sandrine 3 053

Vacances maman 3 057

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bref, on reprend du poil de la bête et on rentre à la maison où nous attend une douche chaude et des vêtements secs!!!

 

On est prêt pour une dernière soirée sympa chez nos hôtes où les ti punch se mêlent aux discussions et aux parties de Uno!!

 

Avant de repartir sur Cayenne, Antho et Marie nous amènent à une petite crique avec une cascade, sur la route entre Saint Laurent et Apatou, la crique crevette si je me trompe pas. Quelques minutes de marche et on sort les maillots de bain, histoire de barboter un peu!

 

Vacances maman 3 071

week end apatou 062

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chacun y va à sa manière : sous la cascade, dans un jacuzzi naturel, assis dans l'eau ou couché dans l'eau!! Je vous épargne la partie où on repart à la voiture en courant presque, à cause d'une averse, en disant aurevoir à Antho et Marie au bord de la route, trempés jusqu'au os!!

 

Je préfère ses photos...

 

Vacances maman 3 074

 

 

 

 

 

on s'amuse

 

 

 

 

 

Vacances maman 3 081

 

 

 

 

 

on barbote

 

 

 

week end apatou 064

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et on garde plein de souvenirs!!

 

 

 

 

 

 

 

 

L'escapade dans l'ouest guyanais touche à sa fin. On repart mouillés mais content. Bernadette et Sandrine sont enchantées d'avoir vu le fleuve même si tout ne s'est pas déroulé comme prévu. C'est comme ça les vacances, sans imprévu, ça ne serait pas drôle!!

 

Sur la route du retour, on s'est arrêté à plusieurs criques, notamment pour pique-niquer. Ce sont des endroits aménagés en bord de route ou plus reculés, où l'on peut se reposer, poser des hamacs et se baigner dans l'eau d'une crique, qui est toujours fraîche et agréable. L'eau marron  mais pas trouble n'est pas un problème!!

 

week end apatou 087

Vacances maman 3 085

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

week end apatou 103

week end apatou 098

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Crique Morpio, crique Canceler, pripri yiyi, autant de mots exotiques qui nous donnent encore envie de rester en Guyane!!!

 

La

Publié dans Excursions

Commenter cet article